foi

Jeudi 24 juillet 2014 4 24 /07 /Juil /2014 16:28

 

 

Sainte Faustine - Le film - (sous titrage en français) - YouTube

www.youtube.com/watch?v=pMVUPxrzR_Y
20 avr. 2013 - Ajouté par Misericorde divine
Sainte Faustine - Le film - (sous titrage en français) - YouTube. Subscribe 182. All comments (15). Share your ...   http://www.youtube.com/watch?v=pMVUPxrzR_Y

SAINTE FAUSTINE ET JESUS MISERICORDIEUX - YouTube

www.youtube.com/watch?v=mkCY34n6H2I
13 janv. 2012 - Ajouté par Ave Maria
SAINTE FAUSTINE ET JESUS MISERICORDIEUX ... Sainte Faustine - Le film - (sous titrage en français) by ...    http://www.youtube.com/watch?v=mkCY34n6H2I

 

 

 

un extrait de l'Homélie de Jean Paul II
en 2002 à Cracovie
Il a consacré le sanctuaire mondiale de la Miséricorde.

Il a dit :...

C'est pourquoi aujourd'hui dans ce sanctuaire,

je veux confier solennellement le Monde à  la  Divine  Miséricorde.
Je le fais avec le désir que le message de l'Amour Miséricorde DIEU de DIEU  proclamé ici à travers sœur sainte Faustine atteigne tous les habitants de la Terre et remplissent leurs cœurs d'espérance.    
Que ce message se diffuse de ce lieu
dans toute notre Patrie bien-aimée dans le Monde!
  Que s'accomplisse la promesse solide  du Seigneur Jésus ! 
C'est d'ici que doit jaillir l'étincelle qui préparera le Monde à sa Venue Ultime. 
Il faut allumer cet étincelle de la Grâce de Dieu ! 
Il faut transmettre au Monde ce Feu de la Miséricorde !

Dans la Miséricorde de DIEU le Monde trouvera la Paix
et l'homme trouvera le Bonheur !
+
« Le Petit Journal » Sœur Faustine, l’apôtre de la Miséricorde Divine

 

 

http://www.eglisecatholique.ga/fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1146:l-le-petit-journal-r-sur-faustine-lapotre-de-la-misericorde-divine&catid=59:ecrits-des-peres-et-docteurs-de-leglise&Itemid=116

Petit Journal de  Sœur Faustine

 Cahier 1 

 

 

 

 

59.

 

 

 

    

 

 

 


                    

 

1933.
Un autre jour j’entendis ces mots dans mon âme :
« Fais une neuvaine pour ta Patrie.
 Elle se composera des litanies des Saints.

Demandes-en la permission à ton confesseur ».
 En ayant obtenu  la permission lors de la confession suivante,
 je commençai cette neuvaine le soir même.
Litanie des saints (culte catholique, prières aux Saints, utilisées dans les neuvaines de l'espoir ou de guérison)

« Seigneur, ayez pitié de nous
Jésus-Christ, ayez pitié de nous
Seigneur, ayez pitié de nous.
Christ, écoutez-nous.
Christ exaucez-nous.
Dieu le Père, du haut des cieux, ayez pitié de nous.
Dieu le Fils, Rédempteur du monde, ayez pitié nous.
Dieu le Saint-Esprit, ayez pitié de nous.
Trinité sainte, un seul Dieu, ayez pitié de nous.
Sainte Marie priez pour nous.

Sainte mère de Dieu,
priez.
Sainte Vierge des vierges,
priez.
Saint Michel,
priez.
Saint Gabriel,
priez.
Saint Raphaël,
priez.
Tous les saints Anges et Archanges,
priez.
Tous les saints ordres des Esprits bienheureux,
priez.
Saint Jean Baptiste,
priez.
Saint Joseph,
priez.


Tous les saints Patriarches et Prophètes,
Priez pour nous


Saint Pierre,
Priez
Saint Paul
Priez
Saint André,
Priez
Saint Jacques,
Priez.
Saint Jean,
priez.
Saint Thomas,
priez.
Saint Philippe,
priez.
Saint Barthélemy,
priez.
Saint Matthieu,
priez.
Saint Simon,
priez.
Saint Thaddée,
priez.
Saint Matthias,
priez.
Saint Barnabé,
priez.
Saint Luc,
priez.
Saint Marc,
priez.


Tous les saints Apôtres et Evangélistes,
priez pour nous.


Tous les saints disciples du Seigneur,
Priez


Tous les saints Innocents,
priez pour nous.


Saint Etienne,
Priez.
Saint Laurent,
Priez.
Saint Vincent,
Priez.


Saint Fabien et saint Sébastien,
priez pour nous.
Saint Côme et Saint Damien,
priez pour nous.
Saint Gervais et Saint Protais,
priez pour nous.
Tous les saints Martyrs,
priez pour nous.


Saint Sylvestre,
Priez.
Saint Grégoire,
Priez.
Saint Ambroise,
Priez.
Saint Augustin,
Priez.
Saint Jérôme,
Priez.
Saint Martin,
Priez.
Saint Nicolas,
Priez.


Tous les saints Pontifes et Confesseurs,
priez pour nous.


Saint Antoine,
Priez.
Saint Benoît,
Priez.
Saint Bernard,
Priez.
Saint Dominique,
Priez.
Saint François,
Priez.


Tous les saints Prêtres et Lévites,
priez pour nous.


Tous les saints Moines et Ermites,
Priez.
Sainte Marie Madeleine,
Priez.
Saints Agathe,
Priez
Sainte Lucie
Priez
Sainte Agnès
Priez
Sainte Cécile,
Priez.
Sainte Catherine,
Priez.
Toutes les saintes Vierges et Veuves,
Priez


Tous les Saints et Saintes de Dieu,
intercédez pour nous.


Soyez-nous propice,
pardonnez-nous, Seigneur.
Soyez-nous propice,
exaucez-nous Seigneur


De tout mal,
Délivrez-nous, Seigneur
De tout péché,
Délivrez-nous, Seigneur
De votre colère,
Délivrez-nous, Seigneur
D’une mort subite et imprévue,
Délivrez-nous, Seigneur
Des embûches du démon,
Délivrez-nous, Seigneur
De l’esprit de fornication,
Délivrez-nous, Seigneur
De la foudre et de la tempête,
Délivrez-nous, Seigneur
Du fléau des tremblements de terre,
Délivrez-nous, Seigneur
De la peste, de la famine et de la guerre,
Délivrez-nous, Seigneur
De la mort éternelle,
Délivrez-nous, Seigneur
Par le mystère de votre sainte incarnation,
Délivrez-nous, Seigneur
Par votre avènement,
Délivrez-nous, Seigneur
Par votre nativité,
Délivrez-nous, Seigneur
Par votre baptême et votre saint jeûne,
Délivrez-nous, Seigneur
Par votre croix et votre Passion,
Délivrez-nous, Seigneur
Par votre mort et votre sépulture,
Délivrez-nous, Seigneur
Par votre sainte résurrection,
Délivrez-nous, Seigneur
Par votre admirable ascension,
Délivrez-nous, Seigneur
Par la venue du saint esprit Consolateur,
Délivrez-nous, Seigneur
Au jour du jugement,
Délivrez-nous, Seigneur


Pécheurs que nous sommes,
nous vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez nous pardonner,
nous vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez nous faire grâce,
nous vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez nous conduire à une véritable pénitence,
nous vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez élever notre esprit et les désirs de notre cœur vers les biens célestes,
nous vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez récompenser tous nos bienfaiteurs en leur donnant le bonheur éternel,
nous vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez nous donner les fruits de la terre et les conserver,
nous vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez exaucer nos vœux,
nous vous en supplions, écoutez-nous.

Nous vous en supplions,
Ecoutez-nous, Seigneur.
Nous vous en supplions,
Pardonnez-nous, Seigneur.
Nous vous en supplions,
Exaucez-nous, Seigneur.
Nous vous en supplions,
Seigneur, ayez pitié de nous. »



voici un exemple de neuvaine avec mode d'emploi :

 

Entreprendre une neuvaine

La "neuvaine" consiste à offrir une prière, ou parfois un autre type de démarche, neuf fois de suite à une intention particulière. La tradition catholique la considère comme une technique de prière particulièrement efficace. Mais pourquoi neuf fois? Cette tradition trouve probablement son origine dans le Nouveau Testament et les Actes des Apôtres. Après l'Ascension, les Apôtres et la Vierge Marie se sont unis dans la prière pendant neuf jours dans l’attente de la venue de l’Esprit Saint. Les neuvaines se prient souvent sur une période de neuf jours, mais certaines se déroulent hebdomadairement pendant neuf semaines. Mais qu'est-ce qui empêche après tout d'effectuer les prières en question pendant neuf heures consécutives de la même journée ou même neuf fois de suite... Ce qu'il faut en retenir, c'est que la neuvaine est à la fois confiance, insistance et persistance.

 

http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:UdjSjCn9HekJ:pages.videotron.com/amen/neuvaine.htm+&cd=7&hl=fr&ct=clnk&gl=ca    

 

 

 

 

 

   
   

 

 

 

 

+          

 

 

 

 

 

Karaoke Anima Christi

 abonnement

Publiée le 2013-05-26          

Ingles/English
Canten con mucha amor a JesuCristo!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      +          

 

Commentaire

retenu aujourd'hui

 

 

Merci Jésus-Christ ressuscité   

            Merci Jésus miséricordieux 

    Merci pour les moments de grâce que tu m'offres au cours de mon quotidien...

           Merci Jésus Miséricordieux ! 

Merci de me faire prendre conscience de la

prière de Soeur Faustine...  

 

 

...quand quelqu'un que je n'apprécie pas à cause de ces gestes, de ces attitudes,

de ces comportements =>

mais cette non appréciation, je dois la voir comme quoi je vois en cette personne...     ...le Sacré-Coeur de Jésus-Christ Miséricordieux      

Amen

Jésus Miséricordieux, j'ai confiance en Toi !  

passé du bon temps avec ma compagne de vie ... 

 

 

 l'harmonie dans ma demeure...   !     

 


Aujourd'hui le Jeudi le 24 juillet 2014

 

                  Que chacun utilise pour le bien des autres le don

particulier qu'il a reçu de DIEU. 

 

         1 P 4,10

 

 

 

   l'harmonie auprès de mes Fils et leurs Douces...   !    

 
    

 

De courir ou de faire du vélo, comme mode de Vie

 (pour une Culture Personnelle)

 et de me sentir à l'aise...

mais il faut tu passes à l'action, mon Richard !  

Merci  des mots de sagesse de gens que j'aime à mon endroit,

des actions et de la présence de nos animaux

(Choupi et Frimousse ) !   :)

 

         À la santé de Philippe Loiselle et de Denis Éthier deux personnes, deux beaux-frères  !    

 

   À la santé de ma maman !      

Merci Jésus Miséricordieux de me donner de la confiance en soi

car je suis un pauvre pécheur !

Merci Jésus Miséricordieux pour cette belle journée ! 

 

      Jésus, j'ai confiance en toi !

 

 

 

*<<Je veux passer mon ciel
à faire du bien sur la terre>>.

Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus  



 

Thérèse de Lisieux les yeux et le coeur Pensées III cerf trésors du christianisme


 

Les Yeux et le cœur
Pensées III

 

     5)  J'ABANDONNE TOUT ENTRE SES MAINS
P.55, 56   Ms C, 2v*   


       

 

 

    Introduction

 

                            Détachée d'elle-même, attachée à l'espérance,

Thérèse se met entièrement entre les mains de son créateur.

Les manifestations de cet abandon parsèment ses écrits

à foison comme autant de joyaux.

 

 

 

 

 

 

                             Le Seigneur a dit :

<< Dites au juste que tout est bien. >> 

Oui, tout est bien,

lorsqu'on ne recherche

que la Volonté de Jésus.

 

 

 

 

 

 

(PN)

 

les Poésies de Thérèse,

selon la Nouvelle numérotation (définitive)

présentée dans le Triomphe de l'Humanité (pp. 140 s)

et Mes Armes --- Sainte Cécile (pp. 124 s),

Ed. du Cerf-DDB, 1975.

 

 

 


 

(LT )

Les Lettres de Thérèse, selon la numérotation de l'édition critique de la Correspondance générale, Éd. du Cerf-DDB, 1972-1974.

 

 

 

 

 

  (Ms )

Ms A,B,C Les trois Manuscrits autobiographiques de Thérèse

avec indication du folio, recto ou verso.

 

 

 

 

(Acte d'offrande)

La prière de Thérèse : Acte d'offrande à

l'Amour miséricordieux (juin 1895).

 

 

 

CSG =>

Les Conseils et Souvenirs de Thérèse publiés par soeur Geneviève (Céline),

1952, nouvelle édition en << Foi vivante >>

(Cerf-DDB, 1973), avec indication de la page.


 

 

 

 

Ps   Psaume.   

 

 

 

 

 
    
     
Je veux passer mon ciel
à faire du bien sur la terre
 
EN VACANCES, C'EST  LE TEMPS DE
PRENDRE LE TEMPS
POUR RÉFLÉCHIR...
RÉFLÉCHIR
SUR
LES TALENTS,
LES POSSIBILITÉS ...


...UNE RÉFLEXION
? SONT MES TALENTS
SELON LA VOLONTÉ DE DIEU LE PÈRE !
LE DÉSIR DE DIEU
ÊTRE PRÊT DES AUTRES
LES UNS
LES AUTRES...
 


 

 

 
...S'ENTRAIDER !
NOS TALENTS AU SERVICE DES AUTRES !
APPROFONDIR NOTRE VIE !
BEAU SUJET
À RÉFLÉCHIR !





L'Autre le Rendre Heureux !




-----------------------------------------------------------------------


 

Une dizaine de joueurs de la Ligue Nationale de hockey dont Michaël Bournival s'unissent pour une cause, celle des enfants malades...(Reportage de Jonathan Roberge)

07/18/14 @ 19:53
De TVA Nouvelles

Kory-Antony Roy

Kory-Antony Roy, Enfant Soleil de la région du Bas-Saint-Laurent (TVA Nouvelles)

Une dizaine de joueurs de la Ligue Nationale de hockey dont Michaël Bournival s'unissent pour une cause, celle des enfants malades.

Ce sont neuf équipes complétées par des joueurs de la Ligue américaine et du circuit junior majeur québécois qui vont s'affronter tout le week-end à Drummondville. Le tournoi est d'ailleurs organisé par le capitaine des Voltigeurs.

Charles-david Beaudoin

Charles-David Beaudoin, capitaine des Voltigeurs de Drummondville (TVA Nouvelles)

Kory-Anthony a 11 ans et souffre depuis sa naissance d'une maladie inconnue qui affecte son système immunitaire. Son père, Serge Lagacé, explique que ce dernier fait de 11 à 13 infections par année. Il fait de la bradycardie et a des problèmes d'intestin. Ils ne savent pas encore exactement ce qu'il a.

Sean Couturier

Sean Couturier, attaquant des Flyers de Philadelphie (TVA Nouvelles)


Le jeune Kory-Anthony est passionné par le hockey. Au fil du temps, il a développé une grande amitié avec le capitaine des Voltigeurs de Drummondville, Charles-David Beaudoin. «À force de côtoyer des enfants malades, on réalise qu'on a beaucoup à apprendre d'eux et c'est vrai que Kory m'a déjà fait la leçon, des leçons pertinentes, des leçons qui font réfléchir. Il apporte quelque chose dans ma vie puis je veux l'aider en retour», explique-t-il.

Il organise pour lui et les autres enfants malades un deuxième tournoi de hockey regroupant une quarantaine d'anciens et d'actuels joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, dont Jonathan Drouin. L'an dernier, plus de quatre mille dollars ont été remis à Opération Enfant Soleil.

Nikita Kutcherov et Mark Barberio du Lightning, Eric Gélinas des Devils, Mikhail Grigorenko des Sabres, Mikael Bournival du Canadien et Sean Couturier des Flyers participeront aussi au tournoi.

«Il m'a vraiment marqué, c'est toujours un sourire dans sa face même si il a des moments difficiles dans sa vie, puis je pense que ça peut juste refléter sur nous», partage Sean Couturier, attaquant des Flyers de Philadelphie.

Les partisans pourront assister à l'ensemble des matchs du weekend en échange d'une contribution de dix dollars qui sera versée à Opération Enfant Soleil.

Kory-Antony Roy-Lagacé / Collecte de fonds 2014

Enfant Soleil du Bas-Saint-Laurent 2014

Bonjour,

J’ai décidé d’appuyer une cause qui me tient énormément à cœur, celle des enfants malades.

Kory-Antony a fait la surprise de sa naissance après 35 semaines de grossesse. Le bonheur de sa venue s’est rapidement estompé, car il est né dans la souffrance. Une masse était présente sur ses poumons, l’un d’entre eux n’était pas complètement formé, et il souffrait d’un torticolis congénital. 

Kory-Antony est atteint d’une maladie inconnue qui affecte son système immunitaire et provoque de multiples symptômes et problèmes collatéraux. Au fil des ans, Kory-Antony s’est écrasé en hurlant sous l’effet de violents maux de tête, il a lutté pendant des mois contre des infections virales et bactériologiques diverses, subi de nombreuses fractures douloureuses et s’est privé des activités communes aux enfants de son âge par manque d’énergie.

L’imprévisibilité de sa maladie est une source de stress pour toute la famille. Mais en dépit du mal, des limitations et d’un horaire ponctué par les rendez-vous et les traitements, il est un enfant courageux, souriant et plein d’espoir. Comme il le répète souvent, il faut croire en ses rêves; on a juste une vie à vivre et il faut la vivre au maximum. Sa passion pour le hockey et sa persévérance lui permettent d’avancer et de traverser les moments plus difficiles.
 


En donnant à Opération Enfant Soleil, nous permettrons chaque année :

  • Aux grands centres pédiatriques du Québec de se doter d’équipement à la fine pointe de la technologie;
  • Aux centres hospitaliers régionaux de se procurer de l’équipement pour les enfants et de leur offrir des soins près de leur famille;
  • À des organismes œuvrant en santé sociale et physique d’acquérir du matériel spécialisé pour les jeunes.

Merci de m’appuyer dans cette belle aventure en faisant un don. Chaque dollar compte. Ensemble, nous pouvons faire une différence pour de nombreux enfants de partout au Québec.


Kory-Antony Roy-Lagacé
Valérie Roy
Serge Lagacé
Kory-Antony Roy-Lagacé, Enfant Soleil du Bas-Saint-Laurent 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Préférences d'abonnement

Publiée le 2014-05-30
Kory-Antony Roy-Lagacé, Enfant Soleil du Bas-Saint-Laurent 2014 - Opération Enfant Soleil

 

Actualités / Actualité
4 mars 2014 - 15:37 | Mis à jour : 16:06

Kory-Anthony Roy-Lagacé est l'Enfant soleil du Bas-St-Laurent

Par Nicolas Ouellet, journaliste
Rivière-du-Loup - Le jeune Kory-Anthony Roy-Lagacé, 11 ans, de Rivière-du-Loup, est l'Enfant-Soleil de la région du Bas-St-Laurent pour Opération Enfant Soleil.
Du 25 février au 1er mai, l'équipe d’Opération Enfant Soleil visite chacune des régions du Québec afin de remettre près de 130 octrois lors de 45 conférences de presse. Ces sommes contribueront à adapter les soins hospitaliers et l'équipement aux besoins des enfants, tant dans les grands centres pédiatriques que dans les centres hospitaliers régionaux et les organismes de la province.
Accompagnés des animateurs du Téléthon, l'équipe visitera les enfants malades et leur famille et remerciera les bénévoles, les partenaires et les membres du personnel médical.
Dans la région, Opération Enfant Soleil sera à Rivière-du-Loup et Saint-Pascal le 27 mars prochain.
KORY-ANTHONY
Kory-Anthony Roy-Lagacé est atteint depuis sa naissance d'une maladie inconnue, qui affecte son système immunitaire et provoque des symptômes et des problèmes collatéraux, tels des violents maux de têtes, des fractures diverses et des infections virales et bactériologiques.
« Mais Kory-Anthony, en dépit du mal, des limitations et d'un horaire ponctué par les rendez-vous et les traitements, est un enfant courageux, souriant et plein d'espoir (...) Sa passion pour le hockey et sa persévérance lui permettent d'avancer et de traverser les moments les plus difficiles », lancent ses parents, Valérie Roy et Serge Lagacé.
Opération Enfant Soleil verse 26 762 $ à l’unité de pédiatrie du CHRGP
Vendredi 28 mars 2014 15:35:56 HAE
Dans la foulée de la tournée provinciale annuelle d’Opération enfant Soleil, les animatrices du 26e Téléthon, Anick Dumontet et Josée Lavigueur, étaient de passage jeudi dernier au CHRGP de Rivière-du-Loup où elles ont remis un montant de 26 762 $ pour l’acquisition d’équipements spécialisés pour l’unité de pédiatrie de l’établissement de santé.
Cette aide financière, qui servira en partie à faire l’acquisition d’un appareil de photothérapie pour le traitement de la jaunisse chez les bébés ainsi que d’une table de réanimation néonatale, provient d’une partie des surplus enregistrés lors du Téléthon Opération Enfant Soleil de 2013. Depuis 1994, le CHRGP aura reçu un montant cumulatif de 331 813 $ de cet organisme à but non lucratif, qui amasse des fonds pour soutenir le développement d’une pédiatrie de qualité et contribuer à la réalisation de projets d’intervention sociale pour tous les enfants du Québec.
Kory-Antony Roy-Lagacé
Opération Enfant Soleil souligne le courage d’un enfant malade dans chacune des régions administratives du Québec. Pour la région du Bas-Saint-Laurent, le choix de 2014 s’est arrêté sur Kory-Antony Roy-Lagacé, un jeune garçon de 11 ans de Rivière-du-Loup, atteint d’une maladie inconnue s’attaquant à son système immunitaire. D’ailleurs, Kory-Antony n’a pu assister à la rencontre de presse d’Opération Enfant Soleil, étant retenu à l’Hôpital Sainte-Justine pour des tests approfondis sur son état de santé.
La population de tout le Québec pourra d’ailleurs en apprendre davantage sur la touchante histoire de Kory-Antony Roy-Lagacé, puisque des capsules sur chacun des « 18 Enfants Soleil » du Québec, lors du Téléthon 2014 d’Opération Enfant Soleil, les 31 mai et 1er juin prochain sur les ondes du Réseau TVA.
Activités locales
Comme c’est devenu un incontournable pour une cause aussi noble que la santé des enfants, bon nombre de personnes, entreprises et organismes, se font un devoir année après année de s’impliquer pour amasser des sous pour Enfant Soleil. Lors de la rencontre de jeudi, les responsables de la tournée ont souligné l’implication des personnes et entreprises suivantes : Sears Rivière-du-Loup, Telus, RE/MAX, Service de garde l’Envol, Dany Girard et Ariane Boucher, de même que Mme Hélène Ouellet. Dans ce dernier cas, la gigantesque « Vente de garage » de la Famille Ouellet aura rapporté 15 000 $ à Enfant Soleil l’année dernière.
Il sera sur scène samedi soir vers 22h04 avec sa soeur Frédou Roy-Lagacé pour présenter le numéro de Maxime Landry.
Il sera sur scène samedi soir vers 22h04 avec sa soeur Frédou Roy-Lagacé pour présenter le numéro de Maxime Landry.
Kory-Anthony au Téléthon ce week-end
Le jeune Kory-Anthony Roy Lagacé de Rivière-du-Loup, l'Enfant-Soleil du Bas-Saint-Laurent, sera très actif durant le Téléthon cette fin de semaine.
Voici ses heures de passage sur les ondes télé:
Kory fera l'ouverture le samedi 21h et la fermeture dimanche 21h50, il sera sur scène samedi soir vers 22h04 avec sa soeur Frédou Roy-Lagacé pour présenter le numéro de Maxime Lan
Par rrrichardrouleaugmail.over-blog.com - Publié dans : foi
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 22 juillet 2014 2 22 /07 /Juil /2014 15:56

 

 

Sainte Faustine - Le film - (sous titrage en français) - YouTube

www.youtube.com/watch?v=pMVUPxrzR_Y
20 avr. 2013 - Ajouté par Misericorde divine
Sainte Faustine - Le film - (sous titrage en français) - YouTube. Subscribe 182. All comments (15). Share your ...   http://www.youtube.com/watch?v=pMVUPxrzR_Y

SAINTE FAUSTINE ET JESUS MISERICORDIEUX - YouTube

www.youtube.com/watch?v=mkCY34n6H2I
13 janv. 2012 - Ajouté par Ave Maria
SAINTE FAUSTINE ET JESUS MISERICORDIEUX ... Sainte Faustine - Le film - (sous titrage en français) by ...    http://www.youtube.com/watch?v=mkCY34n6H2I

 

 

 

un extrait de l'Homélie de Jean Paul II
en 2002 à Cracovie
Il a consacré le sanctuaire mondiale de la Miséricorde.

Il a dit :...

C'est pourquoi aujourd'hui dans ce sanctuaire,

je veux confier solennellement le Monde à  la  Divine  Miséricorde.
Je le fais avec le désir que le message de l'Amour Miséricorde DIEU de DIEU  proclamé ici à travers sœur sainte Faustine atteigne tous les habitants de la Terre et remplissent leurs cœurs d'espérance.    
Que ce message se diffuse de ce lieu
dans toute notre Patrie bien-aimée dans le Monde!
  Que s'accomplisse la promesse solide  du Seigneur Jésus ! 
C'est d'ici que doit jaillir l'étincelle qui préparera le Monde à sa Venue Ultime. 
Il faut allumer cet étincelle de la Grâce de Dieu ! 
Il faut transmettre au Monde ce Feu de la Miséricorde !

Dans la Miséricorde de DIEU le Monde trouvera la Paix
et l'homme trouvera le Bonheur !
+
« Le Petit Journal » Sœur Faustine, l’apôtre de la Miséricorde Divine

 

 

http://www.eglisecatholique.ga/fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1146:l-le-petit-journal-r-sur-faustine-lapotre-de-la-misericorde-divine&catid=59:ecrits-des-peres-et-docteurs-de-leglise&Itemid=116

Petit Journal de  Sœur Faustine

 Cahier 1 

 

 

 

 

58.

 

 

 

    

 

 

 


              

 

 

 Une nuit, je reçus la visite d’une Sœur, morte depuis deux mois.

C’était une Soeur du premier chœur.
 Je la vis dans une condition effrayante: toute en flammes, le visage tordu par la douleur.
Cela dura quelques instants puis elle disparut.
 Un frisson me saisit l’âme, car j’ignorais si elle souffrait au Purgatoire ou en Enfer.
Malgré cela, j’intensifiais mes prières à son intention.
 Elle revint la nuit suivante, dans un état encore plus effrayant, assaillie de flammes plus intenses, le désespoir peint sur ses traits.
 Je m’étonnai, après les prières que j’avais offertes pour elle, de voir que son état avait empiré, et je lui demandai :
 « est ce que mes prières ne vous ont pas aidée ? »
 Et elle me répondit que ma prière n’avait été et ne lui serait d’aucun secours.
 Je lui demandai :
« Et les prières que toute la communauté a offertes pour vous ne vous ont-elles apporté aucune aide ? »
Elle me répondit de même; ces prières avaient profité à d’autres âmes.
 Je lui répliquai :
 Si mes prières ne vous son d’aucun secours, veuillez cesser de venir me voir. »
Elle disparut aussitôt.
 Malgré cela, je ne cessais de prier pour elle.
Au bout d’un certain temps, elle m’apparut à nouveau, de nuit mais déjà dans un autre état.
 Elle n’était plus environnée de flammes comme auparavant, le visage rayonnant et les yeux brillants de joie, elle me dit que j’avais un véritable amour du prochain, que beaucoup d’autres âmes avaient profité de mes prières ; elle m’encouragea à persévérer dans mes prières pour les âmes du Purgatoire, et me dit qu’elle n’y resterais plus longtemps.
Les jugements de Dieu sont surprenants !

 

 

 

 

 

   
   

 

 

 

 

+          

 

 

 

 

Anima christi (M. Frisina) Score Animation

 

 

 abonnement

 

Publiée le 2014-04-19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      +          

 

Commentaire

retenu aujourd'hui

 

 

Merci Jésus-Christ ressuscité   

            Merci Jésus miséricordieux 

    Merci pour les moments de grâce que tu m'offres au cours de mon quotidien...

           Merci Jésus Miséricordieux ! 

Merci de me faire prendre conscience de la

prière de Soeur Faustine...  

 

 

...quand quelqu'un que je n'apprécie pas à cause de ces gestes, de ces attitudes,

de ces comportements =>

mais cette non appréciation, je dois la voir comme quoi je vois en cette personne...     ...le Sacré-Coeur de Jésus-Christ Miséricordieux      

Amen

Jésus Miséricordieux, j'ai confiance en Toi !  

passé du bon temps avec ma compagne de vie ... 

 

 

 l'harmonie dans ma demeure...   !     

 


Aujourd'hui le Lundi le 21 juillet 2014

 

              Ne fais pas fi du discours des vieillards,

car eux-mêmes ont été à l'école de leurs parents.

 

     Si  8, 9   

 

 

 

Aujourd'hui, c'est la fête de Ste Marie Madeleine

mardi 22 juillet 2014

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20140722&id=15935&fd=0

Ste Marie Madeleine, disciple du Seigneur (Ier siècle)

   


Sainte Marie-Madeleine
(Ier siècle)

M

arie-Marie-Madeleine, sœur de Marthe et de Lazare, était d'une famille distinguée de Béthanie. Après la mort de ses parents, Marie vivait dans les plaisirs au point qu'elle devint le scandale de toute la Galilée, et qu'on ne la connut bientôt que sous le nom de la Pécheresse. En punition de ses débordements, elle fut possédée du démon jusqu'au jour où le Sauveur, lui remettant ses péchés, la délivra de la domination de Satan. Dieu avait fait naître en ce cœur coupable le désir de voir Jésus ; ce désir devait être son salut, car le Sauveur voulait donner en Marie-Madeleine un exemple frappant de Sa miséricorde infinie en même temps que de la plus parfaite pénitence.

C'est elle qui, ayant un jour suivi le Seigneur chez Simon le Pharisien, versa sur les pieds de Jésus un vase de parfum précieux, les arrosa de ses larmes et les essuya avec ses cheveux, et qui entendit ensuite cette parole : « Beaucoup de péchés lui sont pardonnés, parce qu'elle a beaucoup aimé. »

Nous la rencontrons, depuis lors, très souvent dans l'Évangile ; elle contemple Jésus et L'écoute, dans la maison de Béthanie, pendant que sa sœur Marthe s'occupe seule du service de la maison : « Marie, dit le Sauveur, a choisi la meilleure part. »

Une autre fois, dans les derniers jours de sa vie, Jésus voit Marie-Madeleine répandre un parfum délicieux sur cette tête divine qui bientôt sera couronnée d'épines. Elle accompagne le Sauveur au sommet du Calvaire, assiste à Sa mort et à Sa sépulture, et bientôt reçoit l'une des premières visites du Christ ressuscité : « Marie ! » s'écrie le Sauveur. Et Marie, reconnaissant Jésus, Lui répond dans une effusion d'amour : « Ô mon Maître ! »

D'après une tradition française, les Juifs endurcis, fatigués de ses exhortations et de celles de Marthe et de Lazare, les exposèrent sur la mer par une tempête, dans une pauvre barque sans rames ni voiles. La nacelle voguait à la garde de Dieu, et vint aborder, après quelques jours, au rivage de Marseille. Les pieux disciples du Christ firent là de nombreuses conquêtes. Quant à Marie-Madeleine, elle s'enfonça dans les montagnes sauvages et solitaires et fut transportée par les anges dans une grotte appelée depuis la Sainte-Baume, où elle mena une vie plus angélique qu'humaine, favorisée des grâces les plus merveilleuses, ne vivant que de la Sainte Communion, soupirant et versant des larmes de pénitence et d'amour.



Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.




 
 

 
©Evangelizo.org 2001-2014

 

 

 l'harmonie auprès de mes Fils et leurs Douces...   !  

 
    

 

De courir ou de faire du vélo, comme mode de Vie

 (pour une Culture Personnelle)

 et de me sentir à l'aise...

mais il faut tu passes à l'action, mon Richard !  

Merci  des mots de sagesse de gens que j'aime à mon endroit,

des actions et de la présence de nos animaux

(Choupi et Frimousse ) !   :)

 

         À la santé de Philippe Loiselle et de Denis Éthier deux personnes, deux beaux-frères  !    

 

   À la santé de ma maman !      

Merci Jésus Miséricordieux de me donner de la confiance en soi

car je suis un pauvre pécheur !

Merci Jésus Miséricordieux pour cette belle journée ! 

 

      Jésus, j'ai confiance en toi !

 

 

 

*<<Je veux passer mon ciel
à faire du bien sur la terre>>.

Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus  



 

Thérèse de Lisieux les yeux et le coeur Pensées III cerf trésors du christianisme


 

Les Yeux et le cœur
Pensées III

 

     5)  J'ABANDONNE TOUT ENTRE SES MAINS
p.55   Ms C, 10v*  


       

 

 

    Introduction

 

                            Détachée d'elle-même, attachée à l'espérance,

Thérèse se met entièrement entre les mains de son créateur.

Les manifestations de cet abandon parsèment ses écrits

à foison comme autant de joyaux.

 

 

 

 

 

 

                         Depuis longtemps je ne m'appartiens plus,

je suis livrée totalement à Jésus. 

Il est donc libre de faire de moi ce qu'il lui plaira.

 

 

 

 

 

(PN)

 

les Poésies de Thérèse,

selon la Nouvelle numérotation (définitive)

présentée dans le Triomphe de l'Humanité (pp. 140 s)

et Mes Armes --- Sainte Cécile (pp. 124 s),

Ed. du Cerf-DDB, 1975.

 

 

 


 

(LT 196)

Les Lettres de Thérèse, selon la numérotation de l'édition critique de la Correspondance générale, Éd. du Cerf-DDB, 1972-1974.

 

 

 

 

 

  (Ms A, 52r* et v*.)  

Ms A,B,C Les trois Manuscrits autobiographiques de Thérèse

avec indication du folio, recto ou verso.

 

 

 

 

(Acte d'offrande)

La prière de Thérèse : Acte d'offrande à

l'Amour miséricordieux (juin 1895).

 

  (Ms A, 84r*.)  

Ms A,B,C Les trois Manuscrits autobiographiques de Thérèse

avec indication du folio, recto ou verso.

 

CSG =>

Les Conseils et Souvenirs de Thérèse publiés par soeur Geneviève (Céline),

1952, nouvelle édition en << Foi vivante >>

(Cerf-DDB, 1973), avec indication de la page.


 

 

 

 

Ps   Psaume.   

 

 

 

 

 
    
     
Je veux passer mon ciel
à faire du bien sur la terre
 
EN VACANCES, C'EST  LE TEMPS DE
PRENDRE LE TEMPS
POUR RÉFLÉCHIR...
RÉFLÉCHIR
SUR
LES TALENTS,
LES POSSIBILITÉS ...


...UNE RÉFLEXION
? SONT MES TALENTS
SELON LA VOLONTÉ DE DIEU LE PÈRE !
LE DÉSIR DE DIEU
ÊTRE PRÊT DES AUTRES
LES UNS
LES AUTRES...
 


 

 

 
...S'ENTRAIDER !
NOS TALENTS AU SERVICE DES AUTRES !
APPROFONDIR NOTRE VIE !
BEAU SUJET
À RÉFLÉCHIR !





L'Autre le Rendre Heureux !




-----------------------------------------------------------------------


 

Enfant

-->

WOW

 

 

http://tva.canoe.ca/emissions/vlog/video/une-enfant-offre-ses-cheveux-941356

 

Une enfant offre ses cheveux

Emily James est une fillette de 3 ans qui a pris une décision très mature pour son âge. Elle s’est fait couper ses longs cheveux par son oncle afin de les donner à un salon de coiffure qui fabrique des perruques pour les enfants atteints du cancer.

Ce sont ses parents qui lui ont proposé de faire ce don en lui expliquant que d’autres petites filles n’avaient pas la chance de garder leurs cheveux à cause des traitements utilisés contre le cancer. Il n’en fallait pas plus pour convaincre Emily.

Il faut dire que le fait qu’Emily soit une grande admiratrice du film « Raiponce » de Disney a aussi aidé à l’inspirer, car Raiponce, avec ses longs cheveux d’or, se retrouve également avec une coupe très courte à la fin du film. C’est d’ailleurs pourquoi Emily tenait à ce que sa poupée à l’effigie de cette héroïne se fasse aussi couper les cheveux.

Un acte de générosité qui en inspirera certainement bien d’autres. En tout cas, on le souhaite!

 

 

 

 

 

 

 

Par rrrichardrouleaugmail.over-blog.com - Publié dans : foi
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 22 juillet 2014 2 22 /07 /Juil /2014 07:31

*:) Heureux Faisant suite au

 

 mot de l'abbé Raymond Gravel  sur le fait de vivre avec et sur l'espérance de la vie spirituelle après la mort et non sur la certitude !...

 

 

pris dans ces sources =>   Voir

=>

http://rrrichardrouleaugmail.over-blog.com/article-lettre-de-pierre-sur-l-esperance-et-l-abbe-raymond-gravel-2-124205108.html

 

 

 

Spe Salvi - Lettre Encyclique, Benoît XVI

 

 

 

www.vatican.va/holy.../hf_ben-xvi_enc_20071130_spe-salvi_fr.html

suite…

Ainsi tu demeures au milieu des disciples comme leur Mère, comme Mère


 

de l'espérance.


 

 

Sainte Marie, Mère de Dieu, notre Mère, enseigne-nous à croire,

 

 

 à espérer


 

 

et à aimer avec toi. Indique-nous le chemin vers son règne! Étoile de la mer, brille sur nous et conduis-nous sur notre route!

 


 

 
Donné à Rome, près de Saint-Pierre, le 30 novembre 2007,

fête de saint André Apôtre, en la troisième année de mon Pontificat.
 
BENEDICTUS PP. XVI

 

[PDF]

Fiche N°4 : « Témoigner et vivre de l'espérance

www.catholique95.com/visagesdesperance/pdf/fiche4_esperance.pdf
Quelles sont pour Pierre les caractéristiques de l'espérance des disciples du Christ ? ... n'est pas toujours facile : en quoi ce passage de la lettre de Pierre.





Lettre pastorale de Mgr Stanislas Lalanne :
<<Vous êtes tous visages d'ESPÉRANCE>>
Partager autour de la parole de DIEU - Fiche n*4
Témoigner et vivre de l'espérance
Écoute de la parole de DIEU
(1P3, 13-17)
<<13 Qui donc vous fera du mal, si vous cherchez le bien avec ardeur ?
14 Mais s’il vous arrivait de souffrir pour la justice, heureux seriez-vous ! Comme dit l’Écriture : N’ayez aucune crainte de ces gens-là, ne vous laissez pas troubler.
15 Honorez dans vos cœurs la sainteté du Seigneur, le Christ. Soyez prêts à tout moment à présenter une défense devant quiconque vous demande de rendre raison de l’espérance qui est en vous ;
16 mais faites-le avec douceur et respect. Ayez une conscience droite, afin que vos adversaires soient pris de honte sur le point même où ils disent du mal de vous pour la bonne conduite que vous avez dans le Christ.
17 Car mieux vaudrait souffrir en faisant le bien, si c’était la volonté de Dieu, plutôt qu’en faisant le mal.>> 


Se Laisser Saisir par la Parole de DIEU
temps de silence après la lecture de la Bible
temps de partage
Lien entre ce passage biblique
et
la lettre pastorale :
temps d'échange
Extrait de la lettre pastorale
1P3, 15-16
Mt 11.29
2Co 4.7
Prière : À Bout de Souffle ! 
Auteur : Coopérateurs de Mère Teresa
prière du jubilé 

Prêts à rendre raison de l'espérance qui nous habite (6ème ...

www.paroisse-francaise-barcelone.catholique.fr › ... › Homélies
Soyez prêts à rendre raison de l'espérance qui vous habite. La lettre de Pierre invite à savoir expliquer à ceux qui nous le demandent ce que signifie ...

 

...Par leur baptême et leur confirmation, tous les disciples de Jésus ont de quoi vivre radicalement de l’Évangile...
...c’est à tous que la lettre de Pierre lance cet appel : Vous devez toujours êtres prêts à vous expliquer devant tous ceux qui vous demandent de rendre compte de l’espérance qui est en vous...
...disciples de Jésus, de mettre en évidence le sens de la vie chrétienne...
...un témoignage, sa faiblesse. En grec, témoignage se dit martyre...
...Faites-le avec douceur et respect. […] Il vaudrait mieux souffrir […] C’est ainsi que le Christ est mort...

 

...notre attachement au Christ,...
la foi d’une communauté. C’est l’Eglise qui croit. Ne regarde pas nos péchés mais la foi de ton Eglise, disons-nous à chaque eucharistie...
...un travail de l’intelligence...
...notre foi ne compte pas tant que cela pour nous puisque nous ne pouvons pas même en rendre compte. 
Carrer Angli 15
08017 Barcelona
Espagne
(0034) 93 203 87 66  (0034) 93 203 87 66 FREE  end_of_the_skype_highlighting
pfrancaise@telefonica.net
Par rrrichardrouleaugmail.over-blog.com - Publié dans : foi
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 22 juillet 2014 2 22 /07 /Juil /2014 06:22

*:) Heureux Faisant suite au

 

 mot de l'abbé Raymond Gravel  sur le fait de vivre avec et sur l'espérance de la vie spirituelle après la mort et non sur la certitude !...

 

 

pris dans ces sources =>   Voir

=>

http://rrrichardrouleaugmail.over-blog.com/article-lettre-de-pierre-sur-l-esperance-et-l-abbe-raymond-gravel-1-124205083.html

 

 

 

Spe Salvi - Lettre Encyclique, Benoît XVI

 

 

 

www.vatican.va/holy.../hf_ben-xvi_enc_20071130_spe-salvi_fr.html

suite…

Nous désirons en quelque sorte la vie elle-même, la vraie vie, qui ne finisse pas par être atteinte par la mort; mais, en même temps, nous ne connaissons pas ce vers quoi nous nous sentons poussés. Nous ne pouvons pas cesser de nous diriger vers cela et cependant nous savons que tout ce que nous pouvons expérimenter ou réaliser n'est pas ce à quoi nous aspirons. Cette « chose » inconnue est la véritable

 

«  espérance »,

 

 qui nous pousse et le fait qu'elle soit ignorée est, en même temps, la cause de toutes les désespérances comme aussi de tous les élans positifs ou destructeurs vers le monde authentique et vers l'homme authentique. L'expression « vie éternelle » cherche à donner un nom à cette réalité connue inconnue. Il s'agit nécessairement d'une expression insuffisante, qui crée la confusion. En effet, « éternel » suscite en nous l'idée de l'interminable, et cela nous fait peur; « vie » nous fait penser à la vie que nous connaissons, que nous aimons et que nous ne voulons pas perdre et qui est cependant, en même temps, plus faite de fatigue que de satisfaction, de sorte que, tandis que d'un côté nous la désirons, de l'autre nous ne la voulons pas. Nous pouvons seulement chercher à sortir par la pensée de la temporalité dont nous sommes prisonniers et en quelque sorte prévoir que l'éternité n'est pas une succession continue des jours du calendrier, mais quelque chose comme le moment rempli de satisfaction, dans lequel la totalité nous embrasse et dans lequel nous embrassons la totalité. Il s'agirait du moment de l'immersion dans l'océan de l'amour infini, dans lequel le temps – l'avant et l'après – n'existe plus. Nous pouvons seulement chercher à penser que ce moment est la vie au sens plénier, une immersion toujours nouvelle dans l'immensité de l'être, tandis que nous sommes simplement comblés de joie. C'est ainsi que Jésus l'exprime dans Jean: « Je vous reverrai, et votre cœur se réjouira; et votre joie, personne ne vous l'enlèvera » (16, 22). Nous devons penser dans ce sens si nous voulons comprendre ce vers quoi tend

 

l'espérance

 

  chrétienne, ce que nous attendons par la foi, par notre être avec le Christ.[9]

 





L'espérance

 

 

 

 

chrétienne est-elle individualiste?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13. Au cours de leur histoire, les chrétiens ont cherché à traduire en figures représentables ce savoir qui ne sait pas, en développant des images du « ciel » qui restent toujours éloignées de ce que, précisément, nous connaissons seulement négativement, à travers une non-connaissance. Toutes ces tentatives de représentation de

 

l'espérance

 

 ont donné à de nombreuses personnes, au fil des siècles, l'élan pour vivre en se fondant sur la foi et en abandonnant aussi, de ce fait, leurs « hyparchonta », les substances matérielles pour leur 


 

 

existence...  


 


 


 


 


 

La transformation de la

 

 

 foi-espérance

 

 

 

chrétienne dans les temps modernes 

 


 

 

 

La vraie physionomie de

 

 

 l'espérance

 

 

 

 chrétienne

 

 

 

 

24. Demandons-nous maintenant de nouveau: que pouvons-nous

 

espérer?

 

Et que ne pouvons-nous pas

 

espérer?

 

 Avant tout nous devons constater qu'un progrès qui se peut additionner n'est possible que dans le domaine matériel. Ici, dans la connaissance croissante des structures de la matière et en relation avec les inventions toujours plus avancées, on note clairement une continuité du progrès vers une maîtrise toujours plus grande de la nature. À l'inverse, dans le domaine de la conscience éthique et de la décision morale, il n'y a pas de possibilité équivalente d'additionner, pour la simple raison que la liberté de l'homme est toujours nouvelle et qu'elle doit toujours prendre à nouveau ses décisions. Jamais elles ne sont simplement déjà prises pour nous par d'autres – dans un tel cas, en effet, nous ne serions plus libres. La liberté présuppose que, dans les décisions fondamentales, tout homme, chaque génération, est un nouveau commencement... 

 

 


 
...  Précisément, le fait d'être gratifié d'un don fait partie de

 

l'espérance.

 

 Dieu est le fondement de

 

 l'espérance

 

– non pas n'importe quel dieu, mais le Dieu qui possède un visage humain et qui nous a aimés jusqu'au bout – chacun individuellement et l'humanité tout entière. Son Règne n'est pas un au-delà imaginaire, placé dans un avenir qui ne se réalise jamais; son règne est présent là où il est aimé et où son amour nous atteint. Seul son amour nous donne la possibilité de persévérer avec sobriété jour après jour, sans perdre l'élan de 

 

 l'espérance,

 

 dans un monde qui, par nature, est imparfait. Et, en même temps, son amour est pour nous la garantie qu'existe ce que nous pressentons vaguement et que, cependant, nous attendons au plus profond de nous-mêmes: la vie qui est « vraiment » vie. Cherchons maintenant à concrétiser cette idée dans une dernière partie, en portant notre attention sur quelques « lieux » d'apprentissage pratique et d'exercice de

 

l'espérance.

 




« Lieux » d'apprentissage et d'exercice de

 l'espérance


I. La prière comme école de

l'espérance


32. Un premier lieu essentiel d'apprentissage de

 

l'espérance

 

 est la prière. Si personne ne m'écoute plus, Dieu m'écoute encore. Si je ne peux plus parler avec personne, si je ne peux plus invoquer personne – je peux toujours parler à Dieu. S'il n'y a plus personne qui peut m'aider – là où il s'agit d'une nécessité ou d'une attente qui dépasse la capacité humaine

 

 d'espérer,

 

Lui peut m'aider.[25] Si je suis relégué dans une extrême solitude...; celui qui prie n'est jamais totalement seul. De ses treize années de prison, dont neuf en isolement, l'inoubliable Cardinal Nguyên Van Thuan nous a laissé un précieux petit livre:

 

 Prières d'espérance.

 

Durant treize années de prison, dans une situation de désespoir apparemment
total,
 l'écoute de Dieu,
le fait de pouvoir lui parler,
  devint pour lui une force croissante

 

 d'espérance

 

qui, après sa libération, lui a permis de devenir pour les hommes,
dans le monde entier, un témoin de 

 

l'espérance

 

 – de la grande espérance qui ne passe pas, même dans les nuits de la solitude.
33. De façon très belle, Augustin a illustré la relation profonde entre prière et

 

espérance

 

 dans une homélie sur la Première lettre de Jean. Il définit la prière comme un exercice du désir. L'homme a été créé pour une grande réalité – pour Dieu lui-même, pour être rempli de Lui. Mais son cœur est trop étroit pour la grande réalité qui lui est assignée. Il doit être élargi. « C'est ainsi que Dieu, en faisant attendre, élargit le désir; en faisant désirer, il élargit l'âme; en l'élargissant, il augmente sa capacité de recevoir ». Augustin renvoie à saint Paul qui dit lui-même qu'il vit tendu vers les choses qui doivent venir (cf. Ph 3, 13).


 


 


 

 Ainsi, nous devenons capables de la grande

 

 espérance

 

et nous devenons ministres de

 

l'espérance

 

pour les autres:

 

l'espérance

 

dans le sens chrétien est toujours aussi espérance pour les autres. Et elle est

 

 une espérance active,

 

 par laquelle nous luttons pour que les choses n'aillent pas vers « une issue perverse ».

Elle est aussi

 

une espérance active

 

 dans le sens que nous maintenons le monde ouvert à Dieu.

 C'est seulement dans cette perspective qu'elle demeure également

 

 une espérance véritablement humaine.

 





II. Agir et souffrir comme lieux d'apprentissage

 de l'espérance


35. Tout agir sérieux et droit de l'homme est

 

espérance en acte.

 

Il l'est avant tout dans le sens où nous cherchons, de ce fait, à poursuivre

 

 nos espérances,

 

  les plus petites ou les plus grandes: régler telle ou telle tâche qui pour la suite du chemin de notre vie est importante; par notre engagement, apporter notre contribution afin que le monde devienne un peu plus lumineux et un peu plus humain, et qu'ainsi les portes s'ouvrent sur l'avenir. Mais l'engagement quotidien pour la continuation de notre vie et pour l'avenir de l'ensemble nous épuise ou se change en fanatisme si nous ne sommes pas éclairés par la lumière 

 

 d'une espérance plus grande,

 

 qui ne peut être détruite ni par des échecs dans les petites choses ni par l'effondrement dans des affaires de portée historique. Si nous ne pouvons espérer plus que ce qui est effectivement accessible d'une fois sur l'autre ni plus que ce qu'on peut

 

espérer

 

des autorités politiques et économiques, notre vie se réduit bien vite à être privée

 

d'espérance.

 

Il est important de savoir ceci: je peux toujours encore

 

espérer,

 

même si apparemment pour ma vie ou pour le moment historique

que je suis en train de vivre, je n'ai plus rien à

 

 espérer.

 

 Seule la grande

 

espérance-certitude

 

 que, malgré tous les échecs, ma vie personnelle et l'histoire dans son ensemble sont gardées dans le pouvoir indestructible de l'Amour et qui, grâce à lui, ont pour lui un sens et une importance, seule une telle

 

espérance

 

 peut dans ce cas donner encore le courage d'agir et de poursuivre... 

 







III. Le Jugement comme lieu d'apprentissage et d'exercice

de l'espérance



41. Dans le grand Credo de l'Église, la partie centrale, qui traite du mystère du Christ à partir de sa naissance éternelle du Père et de sa naissance temporelle de la Vierge Marie pour arriver par la croix et la résurrection jusqu'à son retour, se conclut par les paroles: « Il reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts ». Déjà dès les tout premiers temps, la perspective du Jugement a influencé les chrétiens jusque dans leur vie quotidienne en tant que critère permettant d'ordonner la vie présente, comme appel à leur conscience et, en même temps, comme

 

espérance dans la justice de Dieu...

 

 

...Ainsi s'éclaire ultérieurement un élément important du concept chrétien

 

 

 d'espérance.

 

 

 Notre espérance

 

 

est toujours essentiellement aussi

 

 

 espérance pour les autres;

 

 

c'est seulement ainsi qu'elle est vraiment

 

 

 espérance pour moi.

 

 

[40] En tant que chrétiens nous ne devrions jamais nous demander seulement: comment puis-je me sauver moi-même? Nous devrions aussi nous demander: que puis-je faire pour que les autres soient sauvés et que surgisse aussi pour les autres l'étoile de

 

 

  l'espérance?

 

 

 Alors j'aurai fait le maximum pour mon salut personnel.

 

 

 

Marie, étoile

 

 

 

de l'espérance...
Par rrrichardrouleaugmail.over-blog.com - Publié dans : foi
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 22 juillet 2014 2 22 /07 /Juil /2014 06:14

 *:) Heureux  Faisant suite au

 mot de l'abbé Raymond Gravel  sur le fait de vivre avec et sur l'espérance de la vie spirituelle après la mort et non sur la certitude !...


pris dans ces sources =>

 *:) Heureux  La victoire de l'amour page officielle a partagé un lien.

il y a 22 heures

https://www.facebook.com/lavictoiredelamour

Voici l'émission de ce dimanche avec l'abbé Raymond Gravel !

La Victoire de l'Amour - 29/06/14

     

Ce dimanche, une entrevue inspirante avec l'abbé Raymond Gravel enregistrée à l'hôpital de Joliette. - Collaborateur : Sylvain Charron - Invité : Raymond Gravel

ou

À ne pas manquer ce dimanche à 5h30 et 12h30 (midi trente) sur le RÉSEAU TVA...une émission spéciale avec l'abbé Raymond Gravel enregistrée à l'hôpital de Joliette...je vous invite à écouter l'extrait très touchant...prions pour lui !

https://www.facebook.com/jean.guindon.7?fref=ts

      

         *:) Heureux  Reportage du mardi 17 juin 2014

http://ici.radio-canada.ca/emissions/telejournal_18h/2013-2014/Reportage.asp?idDoc=341588

Le dernier été de l'abbé Gravel
PartagerCourrielFacebookTwitter.
L'animateur de «Second Regard», Alain Crevier, a rencontré l'abbé Raymond Gravel, atteint d'un cancer du poumon depuis la fin de l'été dernier. Il attend aujourd'hui sa place en soins palliatifs.

Le dernier été de l’abbé Gravel

L’abbé Raymond Gravel est atteint d’un cancer du poumon. Le terrible diagnostic est tombé en août dernier. Depuis, l’abbé Gravel lutte pour sa vie. Mais vendredi dernier, il a été hospitalisé à Joliette où il attend maintenant une chambre a...ux soins palliatifs. Raymond Gravel voulait parler avec le journaliste et animateur Alain Crevier de l’épreuve qu’il traverse. Voici la version Téléjournal de cet entretien qui sera éventuellement diffusé à Second Regard.

             

 *:) Heureux  Évangile du dimanche 29 juin 2014


opinion de raymond gravel  ici =>


                 

Saint Pierre et saint Paul, Apôtres (A)
Matthieu (Mt 16,13-19)

Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples : « Le Fils de l'homme, qui est-il, d'après ce que disent les hommes? »
Ils répondirent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste ; pour d'autres, Élie ; pour d'autres encore, Jérémie ou l'un des prophètes. »
Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »
Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! »
Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.

Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l'emportera pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

Saint Pierre et saint Paul, Apôtres (A) ) (29 juin)

"Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant!"

Aujourd'hui, c'est la fête des 2 piliers de l'Église : Pierre et Paul : 2 êtres complètement différents, mais combien complémentaires dans l'Église naissante qui se construit autour de la Parole qui n'est pas réservée aux Juifs seulement qui se convertissent à la foi chrétienne, mais qui est offerte à tous les peuples de la terre, par l'entremise de ces 2 messagers passionnés du Christ de Pâques.

 *:) Heureux  Texte intégral VOIR LE TEXTE INTÉGRAL  ici  => 

 
 


      *:) Heureux    QUAND EN AIT-IL AVEC CES SOURCES ( mot de l'abbé Raymond Gravel  sur le fait de vivre avec et sur l'espérance de la vie spirituelle après la mort et non la certitude !...)  *:) Heureux     


www.aelf.org/bible-liturgie/1P/Première+lettre+de+saint+Pierre.../3
Première lettre de saint Pierre Apôtre - Chapitre 3 ... présenter une défense devant quiconque vous demande de rendre raison de l'espérance qui est en vous ;.



10... Celui qui veut aimer la vie et connaître des jours heureux, qu’il garde sa langue du mal et ses lèvres des paroles perfides ; 

                   
11 qu’il se détourne du mal et qu’il fasse le bien, qu’il recherche la paix, et qu’il la poursuive. 

                   
12 Car le Seigneur regarde les justes, il écoute, attentif à leur demande...

                   
15 Honorez dans vos cœurs la sainteté du Seigneur, le Christ. Soyez prêts à tout moment à présenter une défense devant quiconque vous demande de rendre raison de l’espérance qui est en vous ; 

                   
16 mais faites-le avec douceur et respect. Ayez une conscience droite, afin que vos adversaires soient pris de honte sur le point même où ils disent du mal de vous pour la bonne conduite que vous avez dans le Christ. 

                   
17 Car mieux vaudrait souffrir en faisant le bien, si c’était la volonté de Dieu, plutôt qu’en faisant le mal. 

                   


                   
21 C’était une figure du baptême qui vous sauve maintenant : le baptême ne purifie pas de souillures extérieures, mais il est l’engagement envers Dieu d’une conscience droite et il sauve par la résurrection de Jésus Christ,

Première lettre de Pierre INTRODUCTION Bible Parole de ...

https://www.bible.com/bible/133/1pe.intro1.pdv
La première lettre de Pierre est adressée aux chrétiens de cinq provinces ... L' auteur écrit pour soutenir leur foi et leur espérance, et les encourager à vivre ...
INTRODUCTION
La première lettre de Pierre est adressée aux chrétiens de cinq provinces romaines situées au nord et à l’est de l’Asie Mineure, la Turquie actuelle. Ils vivent là comme des étrangers parce qu’ils sont chrétiens (1.1 ; 2.11). Ils sont méprisés et rejetés par la société. Ils sont accusés faussement et peut-être même menacés de mauvais traitements.
L’auteur écrit pour soutenir leur foi et leur espérance, et les encourager à vivre comme le peuple choisi par Dieu.
La première lettre de Pierre s’adresse à des chrétiens d’origines religieuses diverses. Maintenant ils sont nés de nouveau. Ils ne se conduisent plus comme leurs ancêtres ni comme les gens de leur entourage (1.13–2.4). Ils forment le peuple de Dieu (2.4-10). Ils peuvent supporter les difficultés et les souffrances parce qu’ils ont une espérance qui les fait vivre (1.3,13,21 ; 3.15).

Dieu a relevé Jésus-Christ de la mort : voilà ce qui fonde l’espérance chrétienne. Cette espérance conduit à accepter les insultes et les mauvais traitements comme Jésus l’a fait. Jésus a souffert, il a été insulté et il a été rejeté. Il n’a pas rendu le mal pour le mal, mais il a mis sa confiance en Dieu (4.12-19). La première lettre de Pierre affirme ceci : la vie et la mort de Jésus-Christ sont un modèle pour le chrétien.
Ce modèle indique comment vivre avec les non-chrétiens et dans la communauté chrétienne. La lettre donne en particulier des conseils à ceux qui sont dans une position inférieure (2.18–3.6). Il s’agit des serviteurs qui ont un patron non chrétien, et des femmes qui ont un mari non chrétien. Leur comportement peut faire comprendre aux autres ce qu’est la foi chrétienne. Dans la communauté, l’amour et le respect des uns pour les autres guident les responsables, les jeunes et chacun des membres (5.1-7 ; 1.22–2.3). Cette manière de vivre montre à ceux de l’extérieur qu’on ne peut rien reprocher aux chrétiens.
 
 




Spe Salvi - Lettre Encyclique, Benoît XVI

www.vatican.va/holy.../hf_ben-xvi_enc_20071130_spe-salvi_fr.html
30 nov. 2007 - De fait « espérance » est un mot central de la foi biblique – au point que, dans ... De même, lorsque la Première Épître de Pierre exhorte les ...
LETTRE ENCYCLIQUE
SPE SALVI
DU SOUVERAIN PONTIFE
BENOÎT XVI
AUX ÉVÊQUES
AUX PRÊTRES ET AUX DIACRES
AUX PERSONNES CONSACRÉES
ET À TOUS LES FIDÈLES LAÏCS
SUR L'ESPÉRANCE CHRÉTIENNE
 
 
Introduction
1. « SPE SALVI facti sumus » – dans l'espérance nous avons été sauvés, dit saint Paul aux Romains et à nous aussi (Rm 8, 24). Selon la foi chrétienne, la « rédemption », le salut n'est pas un simple donné de fait. La rédemption nous est offerte en ce sens que nous a été donnée

 

 

l'espérance, une espérance
fiable, en vertu de laquelle nous pouvons affronter notre présent: le présent, même un présent pénible, peut être vécu et accepté s'il conduit vers un terme et si nous pouvons être sûrs de ce terme, si ce terme est si grand qu'il peut justifier les efforts du chemin. Maintenant, une question s'impose immédiatement: mais de quel genre d'
espérance
s'agit-il pour pouvoir justifier l'affirmation selon laquelle, à partir d'elle, et simplement parce qu'elle existe, nous sommes rachetés? Et de quel genre de certitude est-il question?

 

 



La foi est espérance

 

 

 


 

 

 

2. Avant de nous consacrer à ces questions, aujourd'hui particulièrement fréquentes, nous devons écouter encore un peu plus attentivement le témoignage de la Bible sur l'espérance.

 

 

De fait « espérance »
est un mot central de la foi biblique
 – au point que, dans certains passages, les mots « foi » et
 « espérance »
semblent interchangeables.

 

 

 Ainsi, la Lettre aux Hébreux lie étroitement à la « plénitude de la foi » (10, 22) « l'indéfectible profession de
l'espérance » (10, 23).

 

 

 

 De même, lorsque la Première Épître de Pierre exhorte les chrétiens à être toujours prêts à rendre une réponse à propos du logos – le sens et la raison –
de leur espérance (cf. 3, 15),
« espérance »
est équivalent de « foi ». Ce qui a été déterminant pour la conscience des premiers chrétiens, à savoir le fait d'avoir reçu comme don
 une espérance
crédible, se manifeste aussi là où est mise en regard l'existence chrétienne avec la vie avant la foi, ou avec la situation des membres des autres religions. Paul rappelle aux Éphésiens que, avant leur rencontre avec le Christ, ils étaient
 « sans espérance

 

 

et sans Dieu dans le monde » (cf. Ep 2, 12). Naturellement, il sait qu'ils avaient eu des dieux, qu'ils avaient eu une religion, mais leurs dieux s'étaient révélés discutables et, de leurs mythes contradictoires, n'émanait
 aucune espérance.

 

 

Malgré les dieux, ils étaient « sans Dieu » et, par conséquent, ils se trouvaient dans un monde obscur, devant un avenir sombre. « In nihil ab nihilo quam cito recidimus » (Du néant dans le néant, combien rapidement nous retombons),[1] dit une épitaphe de l'époque – paroles dans lesquelles apparaît sans ambiguïté ce à quoi Paul fait référence. C'est dans le même sens qu'il dit aux Thessaloniciens: vous ne devez pas être « abattus comme les autres, qui n'ont pas

 

 

 d'espérance » (1 Th 4, 13).

 

 

 

Ici aussi, apparaît comme élément caractéristique des chrétiens le fait qu'ils ont un avenir: ce n'est pas qu'ils sachent dans les détails ce qui les attend, mais ils savent de manière générale que leur vie ne finit pas dans le néant. C'est seulement lorsque l'avenir est assuré en tant que réalité positive que le présent devient aussi vivable. Ainsi, nous pouvons maintenant dire: le christianisme n'était pas seulement une « bonne nouvelle » – la communication d'un contenu jusqu'à présent ignoré. Dans notre langage, nous dirions: le message chrétien n'était pas seulement « informatif », mais « performatif ». Cela signifie que l'Évangile n'est pas uniquement une communication d'éléments que l'on peut connaître, mais une communication qui produit des faits et qui change la vie. La porte obscure du temps, de l'avenir, a été ouverte toute grande.
 Celui qui a

 

 

l'espérance

 

 

 vit différemment; une vie nouvelle lui a déjà été donnée.
3. Maintenant se pose la question suivante: en quoi consiste cette

 

 

 espérance 

 

 

 qui, comme

 

 

 espérance,

 

 

est « rédemption »? En fait: le cœur même de la réponse est donné dans le passage de la Lettre aux Éphésiens cité précédemment: avant leur rencontre avec le Christ, les Éphésiens étaient

 

 

sans espérance,

 

 

 parce qu'ils étaient « sans Dieu dans le monde ».
 Parvenir à la connaissance de Dieu, le vrai Dieu, cela signifie recevoir

 

 

l'espérance.

 

 

 Pour nous qui vivons depuis toujours avec le concept chrétien de Dieu et qui nous y sommes habitués, la possession de

 

 

l'espérance,

 

 

 qui provient de la rencontre réelle avec ce Dieu, n'est presque plus perceptible. L'exemple d'une sainte de notre temps peut en quelque manière nous aider à comprendre ce que signifie rencontrer ce Dieu, pour la première fois et réellement. Je pense à l'Africaine Joséphine Bakhita, canonisée par le Pape Jean-Paul II. Elle était née vers 1869 – elle ne savait pas elle-même la date exacte – dans le Darfour, au Soudan. À l'âge de neuf ans, elle fut enlevée par des trafiquants d'esclaves, battue jusqu'au sang et vendue cinq fois sur des marchés soudanais. En dernier lieu, comme esclave, elle se retrouva au service de la mère et de la femme d'un général, et elle fut chaque jour battue jusqu'au sang; il en résulta qu'elle en garda pour toute sa vie 144 cicatrices. Enfin, en 1882, elle fut vendue à un marchand italien pour le consul italien Callisto Legnani qui, face à l'avancée des mahdistes, revint en Italie. Là, après avoir été jusqu'à ce moment la propriété de « maîtres » aussi terribles, Bakhita connut un « Maître » totalement différent – dans le dialecte vénitien, qu'elle avait alors appris, elle appelait « Paron » le Dieu vivant, le Dieu de Jésus Christ.
Jusqu'alors, elle n'avait connu que des maîtres qui la méprisaient et qui la maltraitaient, ou qui, dans le meilleur des cas, la considéraient comme une esclave utile. Cependant, à présent, elle entendait dire qu'il existait un « Paron » au-dessus de tous les maîtres, le Seigneur des seigneurs, et que ce Seigneur était bon, la bonté en personne. Elle apprit que ce Seigneur la connaissait, elle aussi, qu'il l'avait créée, elle aussi – plus encore qu'il l'aimait. Elle aussi était aimée, et précisément par le « Paron » suprême, face auquel tous les autres maîtres ne sont, eux-mêmes, que de misérables serviteurs. Elle était connue et aimée, et elle était attendue. Plus encore, ce Maître avait lui-même personnellement dû affronter le destin d'être battu et maintenant il l'attendait « à la droite de Dieu le Père ». Désormais, elle avait une

 

 

« espérance »

 

 

 – non seulement la petite

 

 

espérance

 

 

 de trouver des maîtres moins cruels, mais la grande

 

 

 espérance:

 

 

je suis définitivement aimée et quel que soit ce qui m'arrive, je suis attendue par cet Amour. Et ainsi ma vie est bonne. Par la connaissance de cette

 

 

espérance,

 

 

 elle était « rachetée », elle ne se sentait plus une esclave, mais une fille de Dieu libre. Elle comprenait ce que Paul entendait lorsqu'il rappelait aux Éphésiens qu'avant ils étaient

 

 

 sans espérance 

 

 

 et sans Dieu dans le monde –

 

 

sans espérance

 

 

parce que sans Dieu. Aussi, lorsqu'on voulut la renvoyer au Soudan, Bakhita refusa-t-elle; elle n'était pas disposée à être de nouveau séparée de son « Paron ». Le 9 janvier 1890, elle fut baptisée et confirmée, et elle fit sa première communion des mains du Patriarche de Venise. Le 8 décembre 1896, à Vérone, elle prononça ses vœux dans la Congrégation des Sœurs canossiennes et, dès lors – en plus de ses travaux à la sacristie et à la porterie du couvent –, elle chercha surtout dans ses différents voyages en Italie à appeler à la mission: la libération qu'elle avait obtenue à travers la rencontre avec le Dieu de Jésus Christ, elle se sentait le devoir de l'étendre, elle devait la donner aussi aux autres, au plus grand nombre de personnes possible.

 

 

L'espérance,

 

 

 qui était née pour elle et qui l'avait « rachetée »,
elle ne pouvait pas la garder pour elle; cette

 

 

 espérance 

 

 

 devait rejoindre beaucoup de personnes, elle devait rejoindre tout le monde.

 

 

 

 

Le concept d'espérance
fondée sur la foi, dans le Nouveau Testament et dans l'Église primitive

 



 

La vie éternelle – qu'est-ce que c'est?

 

 

 


 

 

 

10. Jusqu'à présent, nous avons parlé de la foi et de

 

 l'espérance

 

dans le Nouveau Testament et aux origines du christianisme; il a cependant toujours été évident que nous ne parlons pas uniquement du passé; la réflexion dans son intégralité intéresse la vie et la mort de l'homme en général, et donc nous intéresse nous aussi, ici et maintenant. Cependant, nous devons à présent nous demander de manière explicite: la foi chrétienne est-elle aussi pour nous aujourd'hui une

 

espérance

 

qui transforme et soutient notre vie? Est-elle pour nous « performative » – un message qui forme de manière nouvelle la vie elle-même, ou est-elle désormais simplement une « information » que, entre temps, nous avons mise de côté et qui nous semble dépassée par des informations plus récentes? Dans la recherche d'une réponse, je voudrais partir de la forme classique du dialogue par lequel le rite du Baptême exprimait l'accueil du nouveau-né dans la communauté des croyants et sa renaissance dans le Christ. Le prêtre demandait d'abord quel nom les parents avaient choisi pour l'enfant, et il poursuivait ensuite par la question: « Que demandez-vous à l'Église? » Réponse: « La foi ». « Et que donne la foi? » « La vie éternelle ». Dans le dialogue, les parents cherchaient pour leur enfant l'accès à la foi, la communion avec les croyants, parce qu'ils voyaient dans la foi la clé de « la vie éternelle ». En fait, aujourd'hui comme hier, c'est de cela qu’il s'agit dans le Baptême, quand on devient chrétien: non seulement d'un acte de socialisation dans la communauté, non pas simplement d'un accueil dans l'Église. Les parents attendent plus pour le baptisé: ils attendent que la foi, dont fait partie la corporéité de l'Église et de ses sacrements, lui donne la vie – la vie éternelle. La foi est la substance de

 

l'espérance.

 

 Mais alors se fait jour la question suivante: voulons-nous vraiment cela – vivre éternellement? Peut-être aujourd'hui de nombreuses personnes refusent-elles la foi simplement parce que la vie éternelle ne leur semble pas quelque chose de désirable. Ils ne veulent nullement la vie éternelle, mais la vie présente, et la foi en la vie éternelle semble, dans ce but, plutôt un obstacle. Continuer à vivre éternellement – sans fin – apparaît plus comme une condamnation que comme un don. Bien sûr, on voudrait renvoyer la mort le plus loin possible. Mais vivre toujours, sans fin – en définitive, cela peut être seulement ennuyeux et en fin de compte insupportable. C'est précisément cela que dit par exemple saint Ambroise, Père de l'Église, dans le discours funèbre pour son frère Saturus: « La mort n'était pas naturelle, mais elle l'est devenue; car, au commencement, Dieu n'a pas créé la mort; il nous l'a donnée comme un remède [...] à cause de la transgression; la vie des hommes commença à être misérable dans le travail quotidien et dans des pleurs insupportables. Il fallait mettre un terme à son malheur, afin que sa mort lui rende ce que sa vie avait perdu. L'immortalité serait un fardeau plutôt qu'un profit, sans le souffle de la grâce ».[6] Auparavant déjà, Ambroise avait dit: « La mort ne doit pas être pleurée, puisqu'elle est cause de salut ».[7]





11. Quel que soit ce que saint Ambroise entendait dire précisément par ces paroles – il est vrai que l'élimination de la mort ou même son renvoi presque illimité mettrait la terre et l'humanité dans une condition impossible et ne serait même pas un bénéfice pour l'individu lui-même. Il y a clairement une contradiction dans notre attitude, qui renvoie à une contradiction intérieure de notre existence elle-même. D'une part, nous ne voulons pas mourir; surtout celui qui nous aime ne veut pas que nous mourions. D'autre part, il est vrai que nous ne désirons pas non plus continuer à exister de manière illimitée et même la terre n'a pas été créée dans cette perspective. Alors, que voulons-nous vraiment? Ce paradoxe de notre propre attitude suscite une question plus profonde: qu'est-ce en réalité que la « vie »? Et que signifie véritablement « éternité »? Il y a des moments où nous le percevons tout à coup: oui, ce serait précisément cela – la vraie « vie » – ainsi devrait-elle être. Par comparaison, ce que, dans la vie quotidienne, nous appelons « vie », en vérité ne l'est pas. Dans sa longue lettre sur la prière adressée à Proba, une veuve romaine aisée et mère de trois consuls, Augustin écrivit un jour: dans le fond, nous voulons une seule chose – « la vie bienheureuse », la vie qui est simplement vie, simplement « bonheur ». En fin de compte, nous ne demandons rien d'autre dans la prière. Nous ne marchons vers rien d'autre – c'est de cela seulement qu’il s'agit. Mais ensuite, Augustin ajoute aussi: en regardant mieux, nous ne savons pas de fait ce qu'en définitive nous désirons, ce que nous voudrions précisément. Nous ne connaissons pas du tout cette réalité; même durant les moments où nous pensons pouvoir la toucher, nous ne la rejoignons pas vraiment. « Nous ne savons pas ce que nous devons demander », confesse-t-il avec les mots de saint Paul (Rm 8, 26). Nous savons seulement que ce n'est pas cela. Toutefois, dans notre non-savoir, nous savons que cette réalité doit exister. « Il y a donc en nous, pour ainsi dire, une savante ignorance (docta ignorantia) », écrit-il. Nous ne savons pas ce que nous voudrions vraiment; nous ne connaissons pas cette « vraie vie »; et cependant, nous savons qu'il doit exister un quelque chose que nous ne connaissons pas et vers lequel nous nous sentons poussés.[8]
12. Je pense qu'Augustin décrivait là de manière très précise et toujours valable la situation essentielle de l'homme, la situation d'où proviennent toutes ses contradictions et toutes ses

 

 

espérances.
Par rrrichardrouleaugmail.over-blog.com - Publié dans : foi
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés